ZONE n. f. est un emprunt (v. 1119) au latin classique zona « ceinture », au figuré « domaine climatique », et « cercle sur une pierre précieuse » ; ce mot, qui désigne en bas latin médical une maladie (ci-dessous zona), reprend le grec zônê « ceinture » (portée par une femme ; partie du corps), au figuré « objet qui entoure comme une ceinture », « domaine climatique » et « zona » (maladie). C'est un dérivé du verbe zônnunai « ceindre », « se ceindre », d'une racine indoeuropéenne °yos- (Cf. sanskrit rā́smā, réfection de°yā̇smā). Le mot, inusité en ancien français (jusqu'au XIVe s.), a été repris à la Renaissance en géographie et est encore considéré comme savant au XVIIIe siècle.     ❏  Il désigne d'abord chacune des parties de la sphère terrestre divisée selon les cercles polaires et les tropiques, et en astronomie (v. 1370) la partie de la sphère céleste déterminée par deux cercles parallèles.  ◆  Il a été réemprunté au sens grec originel de « ceinture » (XIVe s.), encore chez Chateaubriand par archaïsme (1797), puis disparu.  ◆  Dans l'acception géographique, il s'emploie dans les syntagmes zone torride (1546), zone froide (1562), zone tempérée (1562), zone glaciale (1680).  ◆  Zone se dit ensuite par extension (1587) pour « région, contrée ». Ces valeurs se développent à partir du milieu du XVIIIe siècle. Le mot désigne alors (1784) une étendue de territoire de forme quelconque, qui possède certains caractères physiques, etc. ; il s'emploie spécialement en géologie (1752), en histoire naturelle (1752) et désigne en particulier (1761) un domaine limité dans lequel se produit un phénomène. Il entre aussi dans le vocabulaire de la géométrie (attesté en 1812).  ◆  Il se diffuse à cette époque dans l'usage général et prend le sens étendu et courant de « classe, catégorie » (1826), d'où la locution de seconde zone tardivement attestée (XXe s.).  ◆  Zone s'emploie aussi dans le domaine militaire (1842, zone de tir), et en politique : zone d'influence (d'un État) [1890], employé ensuite dans d'autres contextes. De là, zone frontière (1903) et après l'occupation de la France par l'Allemagne, en 1940, zone occupée et zone libre.     ■  Au début du XXe s., par ellipse de zone militaire fortifiée, la zone désigne à Paris les faubourgs d'habitations précaires construites sur les glacis des dernières fortifications, puis sur l'emplacement de ces fortifications après leur démolition. Par analogie, une zone équivaut (1932) à « faubourg misérable » et, par extension, se dit d'une banlieue pauvre et mal aménagée d'une grande agglomération urbaine (d'où zonard, zoner, ci-dessous).  ◆  Au XXe s., outre l'application spécifique d'emplois traditionnels (zones de stationnement, zone bleue, en France v. 1957), et des emplois administratifs (Cf. ci-dessous ZUP, etc.).  ◆  En termes de commerce international, on distingue les zones douanières, soumises aux droits de douane, des zones franches, où certains droits sont réduits ou supprimés. En économie, on parle de zones de libre-échange. Le mot entre dans le nom de la Zone d'échanges préférentiels (ZEP) pour l'Afrique orientale et australe (qui a institué en 1993 le Marché commun de l'Afrique australe).  ◆  En français de Suisse, zone verte se dit des terres non constructibles.  ◆  Dans l'administration de plusieurs pays d'Afrique subsaharienne, zone désigne la subdivision d'une sous-région ou d'une commune, le siège de l'administration de ce territoire. En république démocratique du Congo, maison de zone correspond à « mairie ».     Le mot acquiert des acceptions plus abstraites, comme zone de mémoire (1968) en informatique.  ◆  Par ailleurs, l'organisation commerciale et financière, politique et militaire entre États membres d'associations, de communautés, incite à d'autres syntagmes, tel zone monétaire (1964).     ❏  Les dérivés de zone se répartissent selon plusieurs valeurs du mot.     ■  ZONÉ, ÉE adj., « qui présente des zones » (1817), est un terme de minéralogie (roches zonées, présentant des zones distinctes).     ■  ZONAL, ALE, AUX adj., didactique, s'emploie en sciences naturelles (1842) et en géographie (1921), d'où ZONALITÉ n. f. (v. 1950).     ■  ZONARD, ARDE n. et adj. est d'abord un mot d'argot militaire signifiant « soldat de 1re classe » (1894).  ◆  Lié au verbe zoner, il désigne aujourd'hui (v. 1969) un marginal qui mène une existence précaire, sans travail ni domicile fixe ; à la différence de chemineau ou vagabond, le mot suggère l'idée de milieu urbain, à laquelle se superpose celle de violence physique (Cf. loubard). L'adjectif s'applique à ce qui est caractéristique de la zone misérable.     ■  ZONIER, IÈRE n. et adj. désigne un habitant de la zone ou (1923) d'une zone territoriale particulière (par ex. une zone frontière). Il s'emploie aussi comme adjectif (1935).     ■  ZONER v., d'abord argotique, signifie « coucher n'importe où, comme les habitants de la zone » (v. 1950). Il est familier au sens de « coucher » (intr. et se zoner pron.). Lié à zonard (ci-dessus), il signifie « mener une existence marginale » et, par extension, « traîner sans but précis ».  ◆  Au sens premier de zone, ce verbe a le sens didactique de « déterminer les zones de (un terrain, une surface) » et, en informatique, « répartir (des données) par zones, effectuer un zonage (voir ci-dessous) ».     

См. также в других словарях:

  • zone — zone …   Dictionnaire des rimes

  • zoné — zoné …   Dictionnaire des rimes

  • zone — [ zon ] n. f. • 1119; lat. zona, du gr. zônê, proprt « ceinture » 1 ♦ Géogr. Chacune des cinq parties de la sphère terrestre, divisée selon les cercles polaires et les tropiques, et caractérisée par un climat particulier. Vieilli Zones froides et …   Encyclopédie Universelle

  • zoné — zone [ zon ] n. f. • 1119; lat. zona, du gr. zônê, proprt « ceinture » 1 ♦ Géogr. Chacune des cinq parties de la sphère terrestre, divisée selon les cercles polaires et les tropiques, et caractérisée par un climat particulier. Vieilli Zones… …   Encyclopédie Universelle

  • Zone — may refer to:In geography: * One of five geographical zones of the earth: ** The torrid zone ** The north and south temperate zones ** The north and south frigid zones * Hardiness zone, in gardening and other agriculture a geographically defined… …   Wikipedia

  • Zône — Zone Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Zone — (von griechisch ζώνη zōnē „Gürtel”) bedeutet so viel wie Bereich, Areal und Abschnitt. Allgemein versteht man darunter einen nach außen gewandten, von außerhalb wahrnehmbaren Teil eines Ganzen, wobei eine Zone sich nach einem bestimmten Kriterium …   Deutsch Wikipedia

  • Zone — one (z[=o]n), n. [F. zone, L. zona, Gr. zw nh; akin to zwnny nai to gird, Lith. j[*u]sta a girdle, j[*u]sti to gird, Zend y[=a]h.] 1. A girdle; a cincture. [Poetic] [1913 Webster] An embroidered zone surrounds her waist. Dryden. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ZONE — Pays d’origine Japon Genre musical Jpop J Rock Années d activité 1999 2005 ; 2011 présent Labels Sony Music Records Site officiel …   Wikipédia en Français

  • zone — [zōn] n. [Fr < L zona < Gr zōnē, a belt < zōnnynai, to gird < IE * yosmen < base * yos , to gird > OSlav pojaśǫ, to gird] 1. an encircling band, stripe, course, etc. distinct in color, texture, structure, etc. from the… …   English World dictionary

  • Zone — Жанры J pop, поп рок Годы 1999 2005 Страна …   Википедия

Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»